Radio France, “le poste de la France en guerre”, n’était pas tout seul à Alger

Alger 1943

Surprise, le 8 novembre 1942, les Anglo-Américains débarquent en Afrique du  Nord, contrôlée par le régime de Vichy. Après avoir été occupée une matinée par des résistants, la station d’Alger-PTT est reprise en main par les forces loyales à Vichy. Le radio ne revient sur les ondes que le 12 novembre à midi, alors que l’Amiral Darlan s’est enfin résolu a faire cesser des combats inutiles et coûteux (1346 morts côté français). Radio-Alger émet dans un premier temps de 7 à 8 heures, de 12 à 13h15 et de 18 à 19h15. Elle augmente la durée de ses émissions à partir du 19 novembre 7-8h15, 11-14h30, 16-19h15. Mais les programmes restent résolument d’inspiration vichyste même si Alger-PTT ne relaie plus la Radiodiffusion nationale.

Les Américains souhaiteraient utiliser la station pour émettre des programmes pour les GI et à destination de la France. Ce à quoi s’oppose l’amiral Darlan. Tout juste consent-il à la diffusion d’une demi-heure d’infos pour les soldats anglosaxons le lundi 21 décembre et une heure en français à destination de la métropole le mercredi suivant. C’est tout. L’assassinat de l’Amiral Darlan le 24 décembre 1942 va changer la donne politique et, pour ce qui nous concerne, radiophonique. D’autant plus que c’est le frère du général Eisenhower, Milton, qui vient d’être chargé de la propagande américaine en Afrique du Nord. C’est la reprise en mains des antennes d’Afrique du Nord qui peuvent arroser la Méditerranée voir même toucher la Métropole occupée.

Des programmes pour les soldats anglophones

VOA AlgiersDès le 11 janvier, l’antenne de Radio-Alger (308 m, 941 khz) accueille deux demi-heures en anglais dans ses programmes. Des plages horaires sont confiées à la Voix de l’Amérique et étendues à partir du 20 janvier. En français, à partir du studio de Radio-Alger, de 16h à 16h45, de 19h30 à 19h45, de 22h à 22h30. En anglais, de 15h à 16h, de 19h45 à 20h., de 22h30 à 23h. Pour cette dernière émission de la journée, il s’agit de programmes de variété préenregistrées aux USA et fournies par les réseaux radios. Le lundi Fred Allen, le mardi Bob Hope, le mercredi le hit parade, le jeudi Eddie Cantor, le vendredi Fibber MacGee et Mollie, le samedi Jack Benny et le dimanche Basin Street Blues. Ces programmes seront quelques semaines plus tard diffusés sur une station spécialement dédiée aux soldats américains baptisée OAC Radio (Oran Algiers Constantine) puis AES (American Expeditionay Station).

La naissance de Radio-France

Radio France à AlgerLa création de Radio-France est annoncée pour le 31 janvier 1943, juste après les accords De Gaulle-Giraud, puis reportée au mercredi 3 février. Le lancement de la station se fait dans l’urgence car le mardi 2, des auditions pour recruter des comédiens et des speakers ont lieu au studios de la rue Berthezène. Le directeur est Jean Masson (directeur des programmes de Radio-Luxembourg avant-guerre, puis directeur d’exploitation de la Radiodiffusion nationale à Vichy avant de démissionner en janvier 1941), assisté pour la partie artistique de Jacques Canetti, l’ancien directeur artistique de Radio-Cité et de l’actrice Françoise Rosay.

Radio France à AlgerLors de la première émission de cette radio dont les programmes sont destinés à la métropole occupée, le général Giraud lance un message : “Pour la première fois je m’adresse a la France prisonnière, à ceux des Oflags et des Stalags comme à ceux de Dunkerque ou de Marseille, de Paris ou de Lyon, à ceux surtout de Metz et de Strasbourg. A tous je dis ma confiance dans la victoire, ma certitude absolue de la défaite allemande. Nos soldats de Tunisie montrent à nos ennemis qu’ils savent et qu’ils veulent se battre. L’armée d’Afrique retrouve sa flamme et sa foi. Sachez l’aider de toute votre patience, de toute votre adresse, de toute votre confiance. A bientôt, dans Metz délivrée.

Annonce de Radio France à Alger

Le 11 mai, le Comité supérieur de la radiodiffusion est supprimé et le poste de directeur général de la station également.  On annonce que Jean Masson devient directeur technique mais il disparaît de l’organigramme le 15 mai. Radio France passe sous la responsabilité de Robert Mengin, du Secrétariat à l’information. C’est un anti-gaulliste. Il ne va pas rester très longtemps.

En juillet, profitant du voyage du Général Giraud aux Etats-Unis, le Général De Gaulle reprend les choses en mains. Le 20, Jacques Lassaigne est nommé directeur à la place de Robert Mengin. Jacques Lassaigne avait repris Radio-Levant à Beyrouth et créé Radio-Damas.

La Voix de l’Amérique dispose de son réseau

A la fin du mois de mars 1943, le paysage radiophonique change. Radio France dispose de sa fréquence propre, la Voix de l’Amérique de son réseau et les émissions régionales Radio-Alger du sien. A partir du 27 mars, la Voix de l’Amérique utilise cinq émetteurs, Alger 320 m (941 khz), Oran 274 m (1094 khz), Constantine 276 (1086 khz) et sur les bandes des 24 et 34 m. Bône, 240 m (1249 khz), complète le dispositif début mai.

La Voix de l'Amérique à Alger

Radio Oran s’efface

Au début de 1943, l’émetteur d’Oran diffuse un programme local de 18h30 à 20 heures sur 249 mètres (1204 khz) avec des informations et de la musique de variété. Son directeur est M. Thomas. A partir du 18 mars, Radio Oran est également en ondes courtes sur 44,55 mètres (6740 khz) de 21h15 à 22h15. La station d’Oran cesse ses émissions le 29 mars quand Radio-Alger débute les siennes. Elle devient un relais.

Radio-Alger continue ses programmes

Si Radio France a pris le puissant émetteur de Radio-Alger, à partir du 30 mars 1943 la radio régionale va bénéficier d’un réseau de trois émetteurs Alger 365 m (821 khz),  Oran 240 m (1249 khz) et Constantine 225 m (1332 khz). Plus tard respectivement sur 362 (828 khz), 249 (1204 khz) et 209 mètres (1434 khz). Radio-Alger diffuse en français de 11h30 à 12h15 et de 22 à 22h30. En arabe à 7, 12, 17 et 20 heures.

La Radio des Nations-Unies est fortement brouillée par les Allemands

Dans la perspective de débarquer en Europe, les Alliés souhaitent disposer d’une station qui arrose de l’autre côté de la Méditerranée en plusieurs langues. Un émetteur de 50 kw provenant d’une station du New Jersey est installé par les Américains à partir de mars et peut être opérationnel pour porter la station alliée Radio des Nations Unies le 14 juin 1943 à 17 heures, une date symbolique qui coïncide avec l’anniversaire de la création de la bannière étoilée. La journée est baptisée jour des Nations unies pour les 32 nations engagées ensemble contre les Nazis.

VOA Alger

La station qui porte des programmes en français, anglais, italien et allemand émet sur 301 mètres en ondes moyennes (996 khz). Mais dans les semaines qui suivent, elle est contrainte de changer fréquemment du fait d’un très puissant brouillage allemand. Début juillet, elle annonce trois longueurs d’ondes différentes sur laquelle elle émet en fonction du brouillage.

Radio Nations Unies à Alger

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.