Les grandes voix de la radio : Edin Ben Danou, le speaker vedette de Radio-Paris

Edin Ben Danou Radio-Paris
Edin Ben Danou

Sa voix est grave et pure, un peu mate, elle a l’austère dignité qui convient à la voix chargée de porter à l’Europe le salut d’un très grand pays. Elle est d’une tenue, d’une ligne absolument impeccable. Elle serait froide si elle n’était point grave, mais son détail est d’une telle perfection qu’elle devient une musique où la langue française se meut avec plaisir“, complimente TSF Tribune en octobre 1935.

Cette voix, c’est celle d’Edin Edmond Ben Danou. Il est né en 1893 à Perrégaux (aujourd’hui Mohammadia) à 80 km d’Oran en Algérie. Il poursuit des études de droit à Paris et se sent attiré par le théâtre. C’est pourquoi, il prend des leçons de diction ce qui va bien lui servir par la suite. Arrive le service militaire puis la Première Guerre mondiale. Edin est blessé au front en 1915.

Des débuts au théâtre

Après le conflit, il monte enfin sur les planches. Et sa carrière démarre fort, il double Louis Jouvet sur scène, s’impose au Vieux Colombier. Edin Ben Danou possède également une belle plume qu’il met à profit en écrivant des contes arabes publiés dans le Quotidien et dans Paris-Soir.

En juin 1927, “Edin Ben Danou propose à Radio-Paris de dire des contes arabes. Succès inattendu. Les coups de téléphone et les lettres des auditeurs se suivent sans répit. Pour donner satisfaction à tout le monde, la direction de Radio-Paris s’attache notre compatriote en qualité d’annonceur“, se félicite l’Echo d’Alger. Edin Ben Danou devient la voix de Radio-Paris mais aussi celle des actualités cinématographiques Pathé et Eclair. Ce qui nous permet aujourd’hui de réentendre sa voix.

Speaker, conteur acteur, metteur en scène, journaliste de presse écrite, Edin Ben Danou touche à tout. Début 1933, il réalise des reportages pour le compte du magazine Vu et qui sont diffusés sur Radio-LL essentiellement mais parfois sur Radio-Toulouse, Radio-Luxembourg.

Tout en gardant sa place de speaker sur Radio-Paris qu’il conserve en décembre 1933 quand la radio privée est rachetée par l’Etat qui veut en faire son grand poste national.

Arrêté puis déporté

Radio-Paris Poste National cesse ses émissions à l’arrivée des Allemands en juin 1940. Les temps s’annoncent très difficiles pour Edin Ben Danou, juif et franc-maçon. Il est arrêté le 21 août 1940 pour espionnage, relaxé en 1941 mais arrêté de nouveau et détenu à Romainville. En janvier 1944, il est déporté à Buchenwald. En 1945, le camp est libéré par l’Armée rouge. Après la guerre, Edin Ben Danou retrouve à une occasion le micro sur les ondes de la Radiodiffusion française pour raconter ce douloureux épisode.

On l’entend sur la Chaîne Parisienne pour la célébration l’anniversaire de la Victoire en mai 1947. Il prête sa voix à quelques documentaires et créations sonores. Il décède en 1975.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.