Radio-Sindex, la première radio d’Indochine, est née à Haiphong

Et non, ce n’est pas à Saïgon, ou même à Hanoï, qu’est née la première radiosindex d’Indochine. C’est à Haïphong, un port situé au nord du Vietnam d’aujourd’hui, qu’une société privée monte en 1928 une station de radio dans cette colonie française. La Sindex, le petit nom de la Société industrielle d’exportation en Extrême-Orient, fournit à l’Indochine bon nombre de produits manufacturés, dont notamment des postes de réception de TSF via sa filiale Radio-Indochine. Mais pour en vendre, il faut que les colons aient une station à écouter. La Sindex s’équipe donc d’un émetteur construit par les établissements Kraemer à Asnières  et l’installe à Haiphong où elle a basé sa première agence indochinoise.

Après quelques tests, Radio Sindex est inaugurée le vendredi le vendredi 10 février 1928. Elle émet sur 87 mètres avec une puissance de 2 kw. Au programme, une allocution pleine d’emphase du représentant du Gouverneur général, son chef de sindex1cabinet M. Trillat. Puis, c’est au tour de Charles Olivier, secrétaire général de la Sindex de prendre la parole. Cette première émission s’achève par une Marseillaise interprétée par Lucienne Dufrenne.

Le poste de la Sindex diffuse trois fois par jour à 11h, 18h et 20h30 des informations, le cours des changes, du commerce et des valeurs, des concerts de musique européenne, annamite et chinoise.

Cependant, la réception reste insatisfaisante (faible puissance, parasite, longueur d’ondes inadaptée) et se localise uniquement sur la région d’Haiphong. C’est insuffisant pour rentabiliser le poste. Par ailleurs, la Sindex n’est pas en bonne forme financièrement (elle dépose son bilan en 1931). A l’été 1929, Radio-Sindex, connue également sous le nom de Radio-Indochine, la filiale de la Sindex, n’est plus sur les ondes. Un nouveau projet privé se monte à Saïgon qui rachète l’émetteur de la Sindex.

Laisser un commentaire