Radio Nimbus et Radio Nestor mettent en alerte le contre-espionnage français

Au printemps 1953, les émissions de deux radios pirates mettent en alerte les services de la DST (Direction de la surveillance du territoire) chargés du contre-espionnage (aujourd’hui DCRI). Elles diffusent des messages curieux sur la même fréquence en ondes courtes. Et si Nimbus et Nestor communiquaient des infos codées à une puissance étrangère ?

Ce qui est étrange, c’est que ces deux stations échangent des messages à la manière de deux potes qui discutent. Mais le contre-espionnage est sur le coup. Les radios utilisent en effet une fréquence secrète réservée à la Marine nationale. Par radiogoniométrie, la DST finit par localiser deux adolescents de 17 ans.

Pierre et René étaient élèves dans une école de radio et ils avaient bricolé deux émetteurs pour pouvoir communiquer entre eux à la manière d’un talkie-walkie. Mais cela sans aucune autorisation ce qui leur a valu une citation devant le tribunal pour enfant. Et un dossier de classé pour la DST.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.