Novembre 1926 : NBC, le premier réseau radio américain, se lance sur les ondes

Le 15 novembre 1926, une soirée de gala de quatre heures diffusée depuis le Waldorf-Astoria Hotel à New-York inaugure le premier réseau américain, NBC pour National Broadcasting Company.

Trois bonnes fées au-dessus du berceau

En septembre 1926, RCA (Radio Corporation of America), faNBCbriquant de radios, achète la radio new-yorkaise WEAF et WCAP de Washington à l’opérateur téléphonique AT&T. L’opérateur autorise RCA d’utiliser ses meilleurs liaisons téléphoniques ce qui va permettre de développer le premier réseau américain. Au dessus du berceau de NBC se penchent trois bonnes fées actionnaires : RCA 50%, General Electric 30% (le proprio avec Vivendi de nos jours) et Westinghouse 20% (qui possède aujourd’hui CBS).

Une soirée de gala lance le réseau

Le 15 novembre, de 20 heures à minuit, une émission inaugurale réunit le gratin new-yorkais dans la grande salle de bal de l’hôtel Waldorf-Astoria avec les meilleurs orchestres et les stars de l’époque. Déjà NBC montre sa puissance. Lors de la soirée deux artistes sont à des centaines de kilomètres et leur voix parviennent à New-York via le réseau d’AT&T. La soprano Mary Garden chante depuis sa chambre d’hôtel à Chicago et Will Rogers depuis Independance dans le Kansas où l’humoriste se produit.

Qui diffuse la première soirée ?

Cette première historique dans l’histoire de la radio américaine est diffusée sur les stations suivantes : WEAF et WJZ New-York, WEEI Boston, WBZ Springfield, WTAG Worcester, WTIC Hartford, WGR Buffalo, WLIT Philadelphie, WRC Washington, WCSH Portland-Maine, WCAE et KDKA Pittsburgh, WGY Schenectady, WTAM Cleveland, WWJ Detroit, KSD Saint-Louis, WOC Davenport, WCCO Minneapolis, WDAF Kansas-City.

NBC se coupe en deux

A partir du 1er  janvier 1927, NBC divise son réseau en deux. Un Red Network depuis la station mère WEAF riche en divertissements et un Blue Network depuis WJZ plus informatif et culturel.

nbc27

Un Français superstar sur NBC

Au début de l’année 1931, Maurice Chevalier est aux USA. Il doit tourner un film de nbc-chevalierErnst Lubitsh, The Smiling Lieutenant, mais pas seulement. Le chanteur français a décroché le plus gros contrat de l’époque. NBC lui a proposé de chanter pendant 26 semaine, chaque dimanche soir dans l’émission vedette The Chase and Sanborn Hour pour 5000 dollars la semaine. Ce qui correspondrait aujourd’hui à 74 000 dollars !

Laisser un commentaire