Le maréchal Joffre meurt une première fois sur l’antenne de Radio-Paris

Maréchal Joffre
Les reporters patientent devant la clinique de la rue Oudinot.

Le 3 janvier 1931, le maréchal Joffre décède à 78 ans après une longue agonie que suivent au jour le jour les journaux et bulletins d’information. C’est dans ce contexte de longue maladie commentée dans ses détails quotidiennement qu’intervient l’énorme boulette de la station privée Radio-Paris, la plus écoutée à l’époque. Le 1er janvier à 12h30, elle annonce la mort du grand militaire.

C’est le premier janvier et le personnel est peu nombreux dans les studios de la rue François-Ier. Mais vers midi, l’agence Havas appelle pour annoncer la mort du maréchal Joffre. Depuis la fausse annonce de la mort du roi d’Angleterre (lire ci-dessous) la station de la Compagnie Française de Radiophonie a mis en place un système de contrôle. Une ligne téléphonique spéciale relie directement Radio-Paris à l’agence Havas. Cela permet de vérifier que l’annonce n’est pas l’oeuvre d’un plaisantin. Havas confirme l’information.

La radio des PTT prend sa revanche

Maréchal Joffre

A 12h30, le speaker annonce la nouvelle en soulignant qu’elle provient de l’agence Havas puis la Marseillaise est diffusée. Les émissions sont suspendues pour cause de deuil national et le personnel rentre à la maison. Mais l’agence vient de se rendre compte de sa méprise (le maréchal n’est pas mort, il vient de sombrer dans le coma) et envoie un pli au studio qui est fermé. Le directeur technique est prévenu à son domicile et il arrive aussitôt pour faire corriger la bévue. Entre-temps, vers 12h50, le poste de Paris-PTT annonce ceci comme le rapporte le journal La Parole Libre : “Un poste d’émission parisien vient d’annoncer le décès du maréchal Joffre. Nous sommes officiellement chargés de démentir cette nouvelle sans aucun fondement. L’illustre soldat repose toujours.

Il n’y aura pas de conséquences pour Radio-Paris, l’erreur venant de l’agence de presse mais aussi de ses consoeurs étrangères. Depuis plusieurs jours, les journalistes poireautent devant la clinique de la rue Oudinot où le maréchal est hospitalisé. Ce 1er décembre, ils ont mal interprété les réactions de visiteurs qui venaient de se rendre à son chevet.

La fausse annonce du décès de Georges V

Le dimanche 3 novembre 1929 en soirée, Radio-Paris annonce que le roi d’Angleterre, George V, est mort suite à une crise cardiaque. Mais c’est une fausse nouvelle. La radio vient d’être victime d’un plaisantin qui a appelé la station en se faisant passer pour quelqu’un de l’agence Havas. Or les programmes de Radio-Paris sont très écoutés outre-Manche et l’annonce entraîne une énorme émotion dans le royaume de Sa Gracieuse Majesté. C’est après cet incident qu’un système de vérification entre la radio et l’agence a été mis en place.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.