Qui a brouillé la première émission de Radio-Vatican ?

Vatican5Le jeudi 12 février 1931, les premiers pas sur les ondes de Radio-Vatican est un événement mondial. Les catholiques du monde entier vont pouvoir entendre pour la première fois, et en direct, la voix du pape. Ce 12 février est aussi une date symbole car elle coïncide avec le 9e anniversaire du couronnement du souverain pontife. C’est également, à quelques jours près, le deuxième anniversaire des accords du Latran qui fixe la souveraineté de la Cité du Vatican et qui lui permet de posséder sa station de radio. La Cité papale possède même son indicatif international HV plus une autre lettre. Pour Radio-Vatican, c’est HVJ qui sera choisi, J pour Jésus.

Le baptême de la radio

L’inauguration de la station, dont l’installation a été confiée à Guglielmo Marconi, se déroule en grandes pompes. A 15h30, heure française, Pie XI se déplace en voiture jusqu’au pavillon aménagé dans les jardins du Vatican. Les trompettes saluent son arrivée et le Saint Père découvre ensuite les installations techniques, envoie un message télégraphique puis s’assoit dans un fauteuil pour lire son discours en latin au micro. Des paroles traduites ensuite en plusieurs langues par différents ecclésiastiques.

Vatican2

Perturbations sur les ondes

Cette première émission de Radio-Vatican est diffusée sur ondes courtes, 19,84 mètres et relayée par la station romaine de la radio italienne. Plusieurs autres radios à travers le monde relaient le signal.

En France, les radios sont confrontés à un bruit parasite qui couvre le discours du pape. Radio-Lyon ne peut pas capter Radio-Vatican et finit par relayer une station de New-York qui la rediffuse. Même problème dans la région parisienne, l’émission paraît brouillée pendant le discours du pape. Du coup, la presse s’interroge. Qui a bien pu brouiller la première émission de Radio-Vatican ? Et les Soviétiques sont montrés du doigt. Cependant, difficile d’imaginer un brouillage russe qui n’aurait affecté que la France aussi bien sur ondes courtes que via l’émetteur de Rome en ondes moyennes. La polémique finit par faire pschitt. On ne saura pas pourquoi les cieux ont gâché la réception du message papal ce jour-là.

Laisser un commentaire