Qu’est ce qu’il y avait à la radio la veille de Noël en 1923 ?

Noel2390 ans en arrière, nous voici aux balbutiements de la radio en France. Que pouvait-on écouter le 24 décembre 1923 ? Si l’on s’en tient aux seules radios françaises, le tour d’horizon est vite fait. Il y a, à Noël 1923, trois stations : la doyenne, la Tour Eiffel, le poste de l’Ecole supérieure des PTT sur les ondes depuis le début de l’année et la seule radio privée, Radiola qui vient tout juste de souffler sa première bougie. Passons rapidement sur la Tour Eiffel qui diffuse un radio concert à 19 heures puis le bulletin météo à 22 h 10. Moyen. Pour retrouver un peu de l’esprit de Noël, il faut se brancher sur les PTT. A 21 heures, le poste propose une causerie sur les vieux Noël. Voilà qui est déjà un (petit) peu mieux.

Radiola, la plus festive

Heureusement, pour cette soirée de fête, il y a les émissions Radiola. La station privée de la Compagnie française de radiophonie propose à 21 heures « Noël radieux » avec le concours des vedettes de l’antenne, Radiolo, Radiolette et Dominus. Avec notamment un journal chanté ! De 22h15 à 23h15, un oratorio de Noël avec choeurs et orchestre puis, de minuit à 2h30, une soirée dancing prolonge cette soirée de réveillon. Pour cette veillée de Noël 1923, dans le petit paysage audiovisuel français naissant, c’est Radiola qui mène la danse…

Laisser un commentaire