Quelle était la première radio d’Algérie ?

ColinLe Poste de la Maison Colin

La radiodiffusion a démarré très tôt en Algérie. Dès juin 1923, des premiers concerts ont été diffusés à l’initiative de la Maison Colin, un magasin de vente d’instruments de musique fondé à Alger par Paul Colin au début du siècle. Il ajoute à sa gamme le matériel de Radiola. Et pour faire la promotion des TSF quoi de mieux que de proposer sur les ondes des concerts. Le Poste  de la Maison Colin à l’indicatif 8 DB diffuse deux fois par semaine sur 410 mètres avec un émetteur d’une cinquantaine de watts et une antenne de 35 mètres depuis le 12, rue Dumont d’Urville. A l’automne, alors que se déroule à Alger un important tournoi de boxe à l’Attraction-Parc, la radio donne les résultats en direct round par round ! C’est la toute première retransmission sportive en Algérie.

A la fin de 1924, la radio utilise la longueur d’ondes de 190 mètres et garde tout au long de 1925 son rythme de deux, voir plus, émissions par semaine, toujours en soirée. En annonçant à chaque fois qu’il s’agit d’essais de modulation.

Voici Radio-Alger

Le jeudi 17 décembre 1925, la Maison Colin, dont le gérant est Victor Colin, un passionné de radio, lance le poste Radio-Alger qui doit fonctionner les jeudi et lundi de 20 h 45 à 22 heures. « Cette station fonctionnera jusqu’au moment où l’administration des Postes et Télégraphes d’Alger mettra en service un poste officiel Radio-Alger dont l’inauguration doit avoir lieu, dit-on, dans quelques mois », nous apprend l’Echo d’Alger. Une association a été mise ne place dans ce but. Elle se nomme « Les Amis du futur poste officiel Radio Alger » avec notamment le docteur Artigues, M. Pinaud,  le docteur Trabut, M. Robin, le vice-président du Radio-Club.

Une éphémère Radio-Algérie

Mais à partir du lundi 28 décembre, le poste prend le nom de Radio Algérie (470 mètres). Cette soirée est perturbée par un mystérieux brouillage. Dans le courant du mois de janvier 1926, le Gouvernement général annonce reprendre le poste Radio Algérie. Sa gestion est vite confiée aux PTT. La station devient Radio Alger PTT du Gouvernement général. Un nouveau chapitre s’ouvre dans l’histoire de la radio en Algérie.

Laisser un commentaire