Mai 1923 : le premier reportage sportif en direct sur une radio française

Le dimanche 6 mai 1923, la toute jeune radio privée Radiola (future Radio-Paris) annonce que le compte-rendu du match de boxe Carpentier-Nilles sera donné round par round à l’antenne à partir de15h45, en direct du stade-vélodrome de Buffalo (Montrouge). Une première dans l’histoire de la radio en France.Radiola-sports-Nilles

Au micro, Edmond Dehorter qui fait ses débuts sur les ondes.Ce premier reporter sportif vient tout juste d’être embauché par Radiola. A l’antenne, il se fera connaître un peu plus tard sous le nom du Parleur inconnu. C’est l’usage sur cette station de donner des surnoms au speakers (Radiolo, Radiolette, etc.).

Les huit rounds du combat sont commentés à l’antenne et surprise, à la fin du match, Georges Carpentier, champion de France, saute du ring pour aller ce placer à la demande de son coach près du microphone. » Ici Georges Carpentier, je viens de battre Nilles en huit rounds. je suis très content de ma victoire. »  Une courte déclaration avant de s’éclipser au vestiaire. Le premier commentaire de champion en direct fut donc très bref.

Et le deuxième reportage, c’était quand ?

Suzanne_Lenglen_02Le dimanche 27 mai, les championnats du monde de tennis sur terre battue se déroulent au bois de Saint-Cloud. La gagnante, la Française Suzanne Lenglen, s’est exprimée au micro de Radiola après sa victoire. Elle est plus bavarde que Georges Carpentier et la Divine (c’est son surnom) peut expliquer, via Edmond Dehorter, aux auditeurs comment elle est venue à bout de sa concurrente anglaise.

Laisser un commentaire