Il y a soixante-dix ans : les Américains libèrent Radio-Luxembourg

radioluxembourg2Le 10 septembre 1944, l’armée américaine entre dans la ville de Luxembourg. L’émetteur de Radio-Luxembourg, à une vingtaine de kilomètres de là est encore aux mains des Allemands. Morrie Pierce, un ingénieur en chef de l’OWI (l’Office of war information) prend avec lui trois soldats et une jeep et se dirige vers Junglister où se trouve le très convoité émetteur de 150 kw de Radio-Luxembourg.

Arrivés dans la localité, ils doivent demander leur chemin aux habitants. Les voilà en vue des antennes. Un Luxembourgeois accepte d’aller faire un tour en bicyclette pour voir les lieux. Ils revient et explique où sont stationnés les Allemands. Morrie va chercher l’aide de l’armée. Il arrive à persuader les officiers de l’importance de la station. Des tanks et des soldats d’infanterie se dirigent alors vers l’émetteur. Vers minuit un premier détachement s’approche discrètement du site. Des troncs d’arbres attachés au sol barrent la route.

Le bruit de la dynamite faire fuir les soldats

Ce barrage sera dynamité au petit matin. Ce qui a probablement eu pour effet de faire fuir les soldats qui gardaient le site. L’infanterie encercle la zone puis l’investit sans combats. Morrie peut entrer dans la salle de l’émetteur et voit que les tubes ont été détruits. Quelque jours plus tard, sur ees indications d’un Luxembourgeois qui avait travaillé au centre émetteur, des tubes intacts seront retrouvés sous un entrepôt. Reste à faire le plein de gasoil pour alimenter les générateurs.

« This is Radio-Luxembourg testing »

Le 22 septembre 1944 à 18 h 45 Radio-Luxembourg est de retour sur les ondes avec cette phrase : This is Radio Luxembourg testing. Leradioluxembourg3 lendemain la radio émet trois fois par jour ; de 6h45 à 9h30, de 11h45 à 13h45 et de 17h45 à 0h15. Il s’agit de programmes courts ou de relais qui s’enchaînent. Il y a des infos locales pour les Luxembourgeois, les infos en français et en anglais de Londres, l’Amérique vous parle, et des émissions à destination des Allemands comme Amerika ruft Deutschland et Sendung für die Deutsche Wehrmacht.

Fin 44, début 1945, lors de l’offensive des Ardennes, l’armée allemande se rapproche de Junglister et Radio-Luxembourg doit se taire trois jours. La situation militaire retournant en faveur des alliés, le 22 janvier la station peut couvrir l’anniversaire de SAR la Grande Duchesse Charlotte.  Au printemps, les émissions locales  sont diffusées à 13h et à 20h. A partir du 29 mai, chaque mardi et vendredi, un programmes de messages destinés aux Luxembourgeois qui se trouvent côté allemand est mis en place.

Le 11 novembre 1945, les autorités militaires américaines rendent les installations de Radio-Luxembourg à leurs propriétaires.

Laisser un commentaire