Et la palme d’or de la première émission de radio sur le cinéma est attribuée à…

« N’est-ce pas étrange que vous m’ayez vue, peut-être, sur l’écran du cinéma, sans m’entendre, et que ce soir vous m’entendiez sans me voir ? »

GenevieveFelix2Si dans les années vingt, la radio n’en est qu’à ses balbutiements, le cinéma, même muet, connaît son heure de gloire. Cinéma et radio vont très tôt se rejoindre. C’est sur Radiola (future Radio-Paris), la première radio privée, que l’on trouve la première émission dédiée au septième art. Ce n’est encore qu’une courte rubrique diffusée chaque jeudi au beau milieu du concert de 21 heures, dès août 1923 (on la retrouvera plus tard, placée juste après les infos de 20h30). Elle s’appelle « radio-chronique de l’écran ».

Le 29 mai 1924, c’est au tour du poste de l‘Ecole supérieure des PTT (le futur Paris-PTT) d’ajouter à ses programmes une radio-rubrique diffusée le jeudi soir (veille de sortie des films) quasiment à la même heure que la radio-chronique de Radio-Paris. C’est l’actrice Geneviève Félix (photo), vedette du cinéma muet français, qui en est la première invitée. « N’est-ce pas étrange que vous m’ayez vue, peut-être, sur l’écran du cinéma, sans m’entendre, et que ce soir vous m’entendiez sans me voir ?« , déclare-t-elle ce soir-là. Belle entrée en matière, non ?

Laisser un commentaire