4 juillet 1944 : Radio-Cherbourg, premier poste libre sur le sol français

cherbourLe 4 juillet 1944, quasiment un mois après le Débarquement, l’armée américaine lance sur les ondes Radio-Cherbourg, une  petite semaine après la prise de la ville. Il s’agit alors pour les Alliés de diffuser à la population toutes les informations pratiques et d’éviter ainsi le chaos. L’ingénieur en chef de l’ABSIE (American broadcasting station in Europe) Don Drenner supervise l’installation technique du poste qui émet avec du matériel équipant le camionScr299 spécialisé SCR-399. Il possède notamment un émetteur de 250 watts. Son équipement avait été complété d’un tourne-disque, de micros plus sophistiqués et d’un récepteur pour pouvoir relayer des programmes. Quelque temps plus tard, les émissions s’amélioreront grâce à l’installation d’un émetteur Marconi de 2 kw. Les Américains installent le studio dans le salon d’un manoir à la Fauconnière, sur les hauteurs de la ville, près d’un poste de DCA.

Radio-Cherbourg émet de 19h45 à 22h sur 320 mètres chaque soir un programme d’informations locales et de relais de infos en français de la BBC et de l’ABSIE (Radio Amérique en Europe).Cherbourg

RadioCherbourg2Le 4 juillet 1944, le programme est inauguré par un discours du maire Paul Renault et de l’archiprêtre Dogon. Ces discours sont suivis par l’appel du Comité de la Libération. S’enchaînent, le relais des Français parlent aux Français (BBC) puis des infos de Radio Amérique en Europe (ABSIE). Retour aux programmes locaux ensuite, avec un reportage sur l’entrée des troupes américaines

cherbourg dans la ville, de la musique et quelques annonces pratiques.

Trois mois plus tard, le gouvernement provisoire de la République française demande l’arrêt des émissions.

One thought on “4 juillet 1944 : Radio-Cherbourg, premier poste libre sur le sol français

Laisser un commentaire