Radio Diego-Suarez : la radio du débarquement britannique

Au début de l’année 1942, les Britanniques craignent que Madagascar, une colonie française dont les autorités demeurent fidèles au gouvernement de Vichy, ne serve de base arrière pour les sous-marins japonais. Le 5 mai 1942, ils déclenchent l’opération Ironclad pour prendre le contrôle de l’île. Premier objectif, neutraliser la base navale française de Diego-Suarez à la pointe nord de Madagascar. Le port tombe aux mains des anglais le 7 mai. A Tananarive, la radio vichyste se lance dans une propagande pour discréditer les Britanniques et rendre leur progression dans le reste de l’île plus difficile. Ils racontent que Diego Suarez est détruite par les bombes et qu’il y a énormément de victimes civiles.

Winchester_Castle

Un officier britannique qui parle français décide d’utiliser un puissant émetteur qui se trouve à bord du Winchester Castle, un transporteur de troupes de débarquement. Un studio est installé dans la cabine 136.
Il le cale sur la fréquence de Radio Tananarive. Dès que la station cesse ses émissions en soirée, il branche l’émetteur et ouvre le micro : « Allo, Allo, Ici Radio Diego-Suarez, Ne quittez pas l’écoute. Un officier anglais vous parle. » Puis il informe les habitants de Madagascar que la situation à Diego-Suarez est normale et qu’il n’y a pas eu de victimes civiles.. Il lit même 25 messages de civils pour rassurer les familles. Des infos reprises par … Radio Tananarive !

La Marseillaise en trait d’union

Initialement, la radio devait émettre une paire de fois mais devant son succès, il est décidé de prolonger l’expérience. Heureusement, un autre homme à bord parle français de façon plus naturelle. Radio Diego-Suarez peut prendre l’antenne sur une base régulière. Le soir, Radio Tananarive termine ses programmes par la Marseillaise et juste après radio Diego-Suarez démarre les siens par… la Marseillaise. Des messages personnels pour la population sont diffusés, des infos et une émission intitulée « Paroles de Churchill » qui vise à contrebalancer les effets de la propagande vichyste.

Le navire quitte le port trois semaines après le débarquement pour Mombasa puis New-York. Un studio est donc installé à terre dans un ancien cinéma. La radio diffuse en français mais aussi en malgache et les programmes musicaux s’étoffent.

Le 5 novembre 1942, les troupes britanniques s’emparent de Tananarive. RDS cesse d’émettre.

Laisser un commentaire