Avant-guerre, Notre-Dame-des-Ondes n’était pas toute seule le dimanche matin

Notre-Dame-des-Ondes a diffusé sa dernière messe sur les ondes moyennes lyonnaises le 4 janvier 2016 suite à la décision de Radio France de cesser ces émissions sur cette gamme d’ondes. Sa première émission remontait à octobre 1938. A l’époque, ce n’était pas la seule émission catholique sur les ondes. Voici un point sur les nombreuses programmes hebdomadaires diffusés lors des débuts de Notre-Dame-des-Ondes.

Radio-37 : à l’été 1938, Radio-37, une station privée qui a démarré ses émissions en septembre 1937, retransmet chaque dimanche à 9 heures la messe de la chapelle du noviciat des pères duOrly Saint-Esprit à Orly. Elle est présentée par le Révérend Père Duployé. Elle retransmet également des messes en direct de la chapelle des Bénédictines de Saint-Louis-du-Temple à Meudon où d’autres lieux à l’occasion

Radio-Lyon : la station privée propose un sermon de 12h à 12h15 le dimanche tous les 15 jours. A partir du 2 octobre, elle ajoute une messe pour les malades à 7h40 en direct de l’église Sainte-Jeanne-d-‘Arc. La messe est présidée par le Cardinal Gerlier et l’on peut l’entendre à l’antenne. A midi, le Mgr_GerlierPrimat des Gaules, prononce un discours. « Je remercie la direction de Radio-Lyon d’avoir, indépendamment des radio-sermons qui continueront  d’être donnés chaque quinzaine à midi, par d’éminents prédicateurs, accepté d’assurer chaque dimanche la diffusion de cette messe des malades, et M. le curé de Sainte-Jeanne-d’Arc, pour s’être aimablement prêté à cette organisation délicate et le Comité réuni par les soins dévoués de M. l’abbé Turrel de s’être associé généreusement à cet effort. J’exprime aussi ma gratitude aux membres de l’excellente chorale paroissiale Les Messagers de Sainte- Jeanne-d’Arc,  qui, dans une retraite faite récemment à Arc, ont résolu de se consacrer à ce nouveau et bel apostolat : la consolation et le soulagement spirituel des malades par la radiodiffusion des cérémonies religieuses. »

Radio-Paris : la radio publique nationale propose une causerie religieuse le dimanche à midi avec de la musique, le tout pendant une  demi-heure.

Radio-Normandie : au programme de la radio privée normande, des causeries religieuses le dimanche à  12h40 animée par le révérend père Roguet.

Radio-Strasbourg : la radio régionale publique de l’Est diffuse à 11h30 le dimanche un programme présenté par le révérend père Lelong.

Radio-Luxembourg : la station du Grand-Duché diffuse le sermon du révérend père Lhande. Ses sermons ont débuté sur Radio-Paris en 1927 mais suite au rachat de la station par l’Etat en décembre 1933, son émission a été supprimée et il a trouvé refuge sur les ondes de Radio-Luxembourg à partir du 7 janvier 1934.

Bordeaux-Sud-Ouest : à l’antenne de la radio privée bordelaise, une causerie catholique à 11h45 le dimanche.

Radio-Toulouse : à 11h30 le dimanche, causerie catholique sur cette radio privée.

Radio-Méditerranée : il faut attendre 19h le dimanche pour écouter la causerie religieuse.

Voilà pour les émissions régulières. Les radios publiques et privées diffusent par ailleurs des messes lors de fêtes religieuses, messe de Noël, pâques orthodoxes, messe de Saint-Cécile (Lille), etc.

Et pendant la guerre ?

Radio-Paris, sous contrôle allemand, diffuse une messe chaque dimanche à 8h30.

La Radiodiffusion nationale à Vichy retransmet une messe à 10h présentée et commentée jusqu’à la fin de la guerre par le révérend père Roguet.

A Radio-Lyon, la messe des malades est de retour sur les ondes le dimanche 9 février 1941 à 7h30.

Laisser un commentaire