11 novembre 1922 : première concurrence sur les ondes françaises

La Tour Eiffel diffuse ré11novembregulièrement depuis quelques mois et le poste privé Radiola depuis quelques jours à peine (début le 6 novembre). Mais déjà une (petite) concurrence s’installe.

Pour la première fois, les auditeurs vont pouvoir choisir entre deux postes français différents pour commémorer en musique l’anniversaire de l’Armistice de 1918.

A cette occasion les deux radios proposent des concerts patriotiques en direct comme on peut le lire sur le programme du jour :

Radiola

A l’occasion de l’anniversaire de  l’Armistice, le « Concert Radiola » de ce soir aura un programme particulièrement intéressant au cours duquel les auditeurs pourront entendre : Mlle Demougeot, de l’Opéra, M. Larrette, de l’Opéra, ainsi que des chœurs hommes et femmes. Les Fils sont plus grands que les pères, Méhul, (chant national de 1800). chœur et orchestre — Air d’Hérodiade, Massenet (M. Laffitte, del’Opéra). –

Hymne à la nuit, Massenet (chœur de femmes). Air de Paillasse, Léoncavallo (M. Laffitte, de l’Opéra)» — a) La Vivandière, B. Godard (air : les Lettres). — Hymne à la liberté (Mlle Demougeot, de l’Opéra). — Chant d’apothéose, Berlioz (chœur et orchestre). — La Marseillaise, Rouget de l’Isle (Mlle Demougeot, de l’Opéra).

Tour Eiffel

Armistice-anniversaire, à 21 h. 30, avec le concours de Mme Lavigne-Kerner, de la Gaîté-Lyrique ; de M. Pascalis, ténor de l’Opéra ; de M. Georges Jacob.s, violoncelliste virtuose. Programme : Marseillaise, Hymne anglais, la Brabançonne, puis on lira le texte du télégramme de l’armistice de 1914.

Laisser un commentaire