C’était comment le D-Day sur les radios américaines ?

Debarquement2

Après l’attaque surprise de Pearl Harbor en décembre 1941, le Débarquement en Normandie est l’événement de la Seconde Guerre mondiale qui a été le plus suivi par les auditeurs américains. Les quatre grands réseaux, NBC, CBS, Mutual et Blue (sans compter les multiples réseaux régionaux et les radios locales) ont bouleversé leur programme. Récit d’une nuit et matinée historique (heure de la côte Est).

0h37, sur la côte Est américaine (6h37 en Angleterre), une dépêche d’Associated Press signale que l’agence allemande Trans Ocean annonce que l’invasion a débuté. Les radios américaines se méfient mais relaient dans leurs bulletins cette nouvelle en prenant des pincettes car elles redoutent une opération de propagande allemande

1h26, la BBC diffuse  une recommandation aux populations. La radio allemande fait état de bombardements au Havre, de parachutages en Normandie et de barges de débarquement. Les autorités américaines ne confirment pas.

3h, CBS interrompt son programme musical pour des informations non stop.

3h17, NBC fait de même.Debarquement3

3h32, premier communiqué de l’état-major qui annonce que le débarquement a commencé.

3h49, message radiodiffusé du Général Eisenhower à ses troupes suivi par celui du roi Hakoon de Norvège à son pays.

3h59, message radiodiffusé du premier ministre hollandais suivi par son homologue de Belgique.

Les programmes des grandes radios sont tous chamboulés et les publicités annulées.

4h17 Le premier témoin oculaire , correspondant de WSB Atlanta et NBC, raconte depuis Londres les premières phases du débarquement qu’il a pu observer par avion.

7h, The Blue Network (ancêtre de ABC) diffuse un programme de prières pour les soldats.

7h15, NBC diffuse en direct la Liberty Bell que le maire de Philadelphie fait sonner.

9h20, le correspondant de CBS fait son reportage à bord d’une péniche de débarquement.

10h, message du président Roosevelt sur tous les réseaux.

Entre 11h et 1h30, les auditeurs des réseau NBC, CBSMBS (Mutual) et du programme pour l’Amérique du Nord de la BBC, peuvent entendre le reportage pré-enregistré d’un journaliste du pool de presse depuis un navire de guerre face aux plages normandes.

A midi, les grands réseaux, CBS, NBC, Blue et MBS reviennent à des programmes plus classiques mais sans pubs, coupés par de nombreux flashs infos.

debarquement

Qui a gagné la bataille des ondes ?

Un sondage réalisé par téléphone dans 32 villes où les quatre réseaux avaient des fréquences montrent que durant cette matinée (à l’heure américaine) du D-Day, l’audience a augmenté de 118 %. NBC en a notamment bien profité et le fait savoir :

NBC

 

Cinq semaines avant le Jour J, les Américains débarquent sur les ondes

ABSIELe projet était dans les cartons depuis au moins deux ans dans la perspective de l’ouverture du second front en Europe. Cinq semaines avant l’opération Overlord, les Alliés lancent, le 30 avril 1944, l’American Broadcasting station in Europe (ABSIE). Son but, informer les populations lors de l’ouverture d’un second front dont on sait l’imminence mais dont on ne connaît ni le lieu ni la date. Cette radio, sous l’autorité du Office of War Information utilise à partir de 17h30 deux émetteurs en ondes moyennes du BBC Home Service (50 kw), celui du Northumberland (267 mètres) et d’Irlande du Nord (307 mètres) le tout relayé sur ondesAbsie courtes par plusieurs émetteurs (un dans la bande des 49 m, deux dans les 41 m et trois dans les 31 m). La radio du second front diffuse en anglais, français et allemand. Les programmes sont constitués d’infos, de communiqués de l’état-major, de messages pour les mouvements de résistance, de reprises de programmes de la Voix de l’Amérique et du BBC European Service (notamment London Calling Europe) et de musique dansante.

Un programme est tout particulièrement destiné aux soldats allemands, la Werhmacht Hour, pour lequel chaque semaine, le major Glenn Miller et son orchestre proposent un programme musical. L’ABSIE qui bénéficiera plus tard du puissant émetteur de Radio-Luxembourg, récupéré intact par l’armée américaine, terminera ses émissions près de deux mois après la capitulation allemande. Les programmes qui avait débuté le 30 avril 1944 par Yankee Doodle s’achèvent le 4 juillet 1945 (Fête nationale américaine) par l’hymne national des USA.

C’est la première radio à annoncer en français l’info officielle du débarquement en Normandie le 6 juin 1944 à 10h37 (heure anglaise), cinq minutes après la publication du communiqué numéro 1.

La Voix de l’Australie arrose le Pacifique pendant la guerre

Voix de l'AustralieDu fait de l’entrée en guerre de l’Angleterre, le dominion australien investit dans une station internationale. Le Premier ministre inaugure la Voix de l’Australie le 20 décembre 1939. Ses programmes démarrent en anglais, traduits en allemand, français, hollandais et espagnol. Deux émetteurs de Amalgamated Wireless (Australasia) Ltd, près de Sydney, diffusent six heures par jour. Deux autres heures sont diffusées de Northern Klimpe pour l’Europe du nord (anglais, français et allemand).
La Voix de l’Australie diffuse alors via les stations VLQ (31,2 mètres) VLQ2 (25 mètres), VLW3 (2518 mètres), VLR (31,3 mètres) and VLR3 (25,2 mètres).

Continue reading « La Voix de l’Australie arrose le Pacifique pendant la guerre »