Quand Radio-Toulouse diffusait des émissions pour l’Afrique du Nord

En 1936, Radio-Toulouse lance une émission spécialement destinée aux auditeurs d’Afrique du Nord. Chaque jour sauf le dimanche, tard dans la soirée, quand la zone d’écoute de la station du midiToulouseAFN3 est à son maximum, une émission propose musique et nouvelles. La station cherche aussi à attirer de la publicité, gérée par l’Office Radio-Publicité à Casablanca, en faisant la promotion des produits du Maghreb.

ToulouseAFN2Lancé le lundi 24 février 1936, ce programme dirigé par Marcel Brouchet débute à 23h40 et s’achève à 00h30. A 23h55, un bulletin d’informations est diffusé, dénommé le « Journal sans papier de l’Afrique du Nord », réalisé en collaboration avec quatre quotidiens : Le Petit Marocain, Oran Matin, L’Echo d’Alger, la Dépêche tunisienne. L’été, les horaires sont avancés d’une heure. Si Radio-Toulouse a cherché a s’allier avec des journaux locaux, c’est que le paysage radiophonique en Afrique du Nord a évolué. Radio-Maroc et Radio-PTT-Alger se sont fortement développés, en puissance et en qualité des programmes. C’est sans doute pour cela que le succès des émissions toulousaines n’a pas été au rendez-vous.

Une première expérience dès 1928

Une première expérience avait été tentée dès 1928, pendant près de quatre ans. Le paysage radiophonique local balbutiait. Radio Toulouse, très bien reçue au Maroc et dans une bonne partie de l’Algérie, diffusait alors son « Journal sans papier » à 22h15 à destination de l’Afrique du Nord (21h15, heure de Casablanca). Certaines communes d’Algérie avaient même voté des subventions pour financer ce programme. Il permettait en effet de reprendre des infos parues dans des journaux nationaux qui n’arrivaient en Afrique du Nord qu’un jour ou deux après leur diffusion en métropole. En 1932, peu avant d’abandonner pour quelques années ses émissions vers l’Afrique du Nord, Radio-Toulouse avait également ajouté dans ses programmes une demi-heure pour le Maroc.

Le Poste Oméga, la première radio du Maroc

Omega2

PosteOmega

C’est en février 1925 qu’est lancée à Casablanca, la première radio à émettre depuis le Maroc. Le Poste Oméga est installé dans la villa de son concepteur, le docteur Veyre, avenue du Général Moinier. Ce passionné de TSF disposait d’un laboratoire très équipé qui servira de studio au Poste Oméga. La radio, qui diffusait sur 340 mètres, retransmettait même des spectacles comme en juin 1927, en direct du théâtre municipal. Les PTT aidaient cette station en reliant le studio à différents endroits de Casablanca : le dancing du Pavillon bleu, le kiosque municipal, le théâtre, le Palais des conférences, le cinéma Majestic…

Le poste diffusait plusieurs fois par semaine avec un émetteur de quelques dizaines de watts. Il a arrêté d’émettre quand la radio officielle Radio-Maroc s’est lancée à son tour sur les ondes chérifiennes.

Le docteur Gabriel VeyreOmega1

Il arrive au Maroc en 1901 à l’âge de 32 ans. En 1904, il fait découvrir la TSF au sultan Abd-El-Aziz mais le souverain est renversé quatre ans plus tard. Passionné des ondes, il émet comme radioamateur sous l’indicatif F8MC. Il décède en janvier 1936.

Continue reading « Le Poste Oméga, la première radio du Maroc »