Information permanente : la première radio tout info était nazie

infopermpubA partir du mardi 1er février 1944, les services de la propagande allemande à Paris mettent en ondes une nouvelle station en français. Ce nouveau poste a pour nom l’Information permanente qui comme son nom l’indique est une radio toute infos.
Elle fonctionne sans interruption de 7 h à 2 h du matin sur la longueur d’ondes de 206 m depuis l’émetteur de la Tour Eiffel. Son ambition affichée lors de son lancement : donner des infos mais sans les commenter. L’occupant cherche visiblement à rattraper les auditeurs qui fuient les éditoriaux et les chroniques ultras de Radio-Paris.

Des infos tous les quarts d’heure

Au programme des bulletins d’infos tous les quarts d’heure et des rubriques, sports, spectacles, mode, vie féminine, cuisine, actualité économique, résultats de la loterie, pronostics hippiques, etc. Ses studios sont au 114 avenue des Champs-Elysées, un immeuble mitoyen de Radio-Paris, qui occupe les installations du Poste parisien. Mais cette radio est lancée alors que les restrictions d’électricité sont de plus en plus nombreuses dans la capitale et les parisiens semblent s’en désintéresser complètement.

Au lendemain du Débarquement, l’Information permanente émet jour et nuit sans interruption puis disparaît aux derniers jours de l’Occupation.

Radio-Val-Sainte-Croix, une radio éphémère au Luxembourg

La TSF au Grand-Duché, ce n’est pas seulement Radio-Luxembourg. Il y a eu également une petite station qui a émis depuis la ville de Luxembourg à l’automne 1929. Elle diffusait ses programmes sur 305 mètres à faible puissance. Ils commençaient à 19 h 30 en allemand sous le nom de Radio-Kreuzgrund et se poursuivaient à 22 heures en français sous le nom de Radio Val-Sainte-Croix. Les programmes consistaient en des conférences, des cours et des infos scolaires.

La Voix de l’Australie arrose le Pacifique pendant la guerre

Voix de l'AustralieDu fait de l’entrée en guerre de l’Angleterre, le dominion australien investit dans une station internationale. Le Premier ministre inaugure la Voix de l’Australie le 20 décembre 1939. Ses programmes démarrent en anglais, traduits en allemand, français, hollandais et espagnol. Deux émetteurs de Amalgamated Wireless (Australasia) Ltd, près de Sydney, diffusent six heures par jour. Deux autres heures sont diffusées de Northern Klimpe pour l’Europe du nord (anglais, français et allemand).
La Voix de l’Australie diffuse alors via les stations VLQ (31,2 mètres) VLQ2 (25 mètres), VLW3 (2518 mètres), VLR (31,3 mètres) and VLR3 (25,2 mètres).

Continue reading « La Voix de l’Australie arrose le Pacifique pendant la guerre »

Radio-Zoologie, une petite radio à Anvers

Après plusieurs mois de montage puis d’essais, la station de radio installée dans les locaux de la Société royale de zoologie d’Anvers est fin prête.

Radio-Zoologie

Le poste, exploité par la société Radio-Belgique, démarre officiellement ses émissions le 30 avril 1920 à 20 heures. L’émetteur a une puissance de 100 watts. L’antenne dépasse d’une vingtaine de mètres les toits de la ville. Au programme, la diffusion des concerts donnés par la Société royale de zoologie et des annonces en français et en flamand. Mais l’exploitation du poste coûte cher. Radio-Zoologie cesse d’émettre le 1er février 1927. Une semaine plus tard, Radio-Belgique diffuse les concerts de la Société royale de zoologie.

Radio-Alpes-Grenoble : les PTT prennent l’air de la montagne

Les débuts de la radio en Dauphiné

En 1923 le Radio-Club Dauphinois compte 250 sans filistes. En mai, il organise dans la salle des fêtes de l’ancien hôpital (qui deviendra plus tard l’hôtel Majestic) une soirée où l’on peut entendre un concert retransmis depuis la Galochère à quelques kilomètres de Grenoble. C’est la première émission de radio du Dauphiné.
Le radio-club monte un petit poste d’émission rue du Vieux-Temple sous l’indicatif 8 DD. En mai 1925, il retransmet le discours d’inauguration de l’Exposition de la Houille blanche et du Tourisme. L’idée d’un poste fait son chemin avec l’administration locale des PTT.

Continue reading « Radio-Alpes-Grenoble : les PTT prennent l’air de la montagne »